ÉmergencesÉmergences

L’esprit de cordée

Le mot d’engagement, pour les alpinistes, se rapporte au fait de ne pas pouvoir faire demi-tour, de devoir sortir par le haut. Tout se passe comme si on avançait en franchissant des portes qui se referment derrière nous.

L’engagement n’est pas aveugle pour autant, et la capacité à s’engager est positive si elle s’accompagne de la conscience des obstacles, des risques d’échec. Une tentative à l’Everest sans le sommet n’est pas un échec, réussir le sommet au prix d’un accident en est un. L’engagement, c’est aussi aller au bout des choses, jusqu’à la vraie fin de l’histoire.

Autres thèmes, autres profils ou autres besoins ? N'hésitez pas à nous demander une intervention 'sur-mesure'.