ÉmergencesÉmergences

Performance et motivation : préserver la passion

Six heures d’entraînement intensif quotidien, l’acceptation de la douleur, la remise en cause permanente, la frustration d’être champion du monde anonyme… font partie de la vie du gymnaste.

Alors, qu’est ce qui permet à la gymnastique de survivre dans une société de profit immédiat ? Comment préserver la motivation des gymnastes à s’entraîner 6 à 8 heures par jour, pour une coupe, une médaille ou une poignée de main ?

Comment préserver la passion, faire rêver sans penser aux millions des footballeurs, faire rêver en demandant des sacrifices, enfin faire rêver que l’on peut battre les meilleures nations, plus organisées, plus professionnelles, faire croire qu’on est capable d’être le meilleur du monde ? et de le faire ?

Autres thèmes, autres profils ou autres besoins ? N'hésitez pas à nous demander une intervention 'sur-mesure'.